© 2023 by The Artifact. Proudly created with Wix.com

Rechercher
  • A.S

Barça - Inter : Un ballon d'eau chaude s'il vous plait.

Les Nerazzurri affrontent le FC Barcelone ce soir au Camp Nou. Une première depuis la qualification sur cette même pelouse en 2010 pour la finale de la ligue des champions.

Dimanche dernier aux alentours de 22 h 30, la clameur émanant du stade San Siro de Milan est entendue jusque dans les quartiers chics de la capitale lombarde. La Curva Nord est en train d’exulter, de se libérer même. Dans les travées du stade, on peut entendre des cris rageurs, ou remarquer sur ces visages déformés par l’émotion, couler quelques larmes. Comme bien souvent, c’est Mauro Icardi qui à la 92eme minute trompe Donnaruma et permet à l’Inter de remporter le derby de la Madonnina. Comme bien souvent l’Inter a joué avec les nerfs de ses tifosi.


Le lundi suivant, du côté d’Appiano Gentile, les têtes sont déjà tournées vers la ligue des champions et le retour de la beneamata au Camp Nou. L’affiche du soir rappelle forcement l’opposition entre deux visions différentes du football. Le Football Total de Rinus Michel et le Catenaccio d’Helenio Herrera. Deux idées du football, pourtant prêtes à tout pour gagner ce soir d’avril 2010 : Le but (hors-jeu) de piqué n’empêche pas l’équipe de l’Inter réduite à dix défenseurs dont Samuel Eto’o de se qualifier dans une partie très loin des standards de fair-play habituels des deux côtés.


Au coup de sifflet final, José Mourinho entraîneur à l’époque se dirige vers ses tifosi pour savourer sa victoire. Il est stoppé par Valdès…Peu après, la mise en marche de l’arrosage automatique de la pelouse force les vainqueurs du soir à aller se réfugier dans le vestiaire…qui lui, sera privé d’eau chaude. Classe.


Ce soir les débats ne seront pas autant équilibrés et l’Inter fait clairement figure d’outsider. Même si le Barça sera privé de Lionel Messi et semble moins performant que les saisons précédentes, L’Inter aura ce soir l’occasion de se mesurer à ce qui se fait de mieux sur le vieux continent et espérer une qualification au tour suivant. Car rappelons-le, le jeu proposé par l’Inter parait assez limité et longitudinal quand bien même l’équipe possède des qualités certaines à savoir, une défense solide, un mental d’acier et Mauro Icardi. Nous verrons si celles-ci suffiront…


Mauro Icardi qui lui aussi aura la volonté et la détermination de démontrer à son club formateur qui il est. Lui, qui a été contraint de s’exiler à la Sampdoria de Gênes pour pouvoir exister. En tout état de cause, l’Inter arrive avec des ambitions dixit Spaletti : « Notre unique chance est d’avoir la possession du ballon ».


Du côté du FC Barcelone, seuls Piqué et Busquets sont les survivants de ce fameux soir de printemps 2010, et il se feraient un malin plaisir à prendre leur revanche.


Quel que soit l’issue de la partie, la véritable victoire de la soirée serait sans doute la douche bien chaude d’après match pour les milanais.


Verdict ce soir.

27 vues